Comment le stress affecte le système immunitaire?

Le système immunitaire est responsable de protéger votre corps des choses qui pourraient le faire mal. Il est composé de deux éléments extérieurs, tels que la peau et les fonctions internes, tels que la réponse inflammatoire à des bactéries, des virus et des produits chimiques, ainsi que les cancers. Il est important que nous gardions notre système immunitaire en pleine forme.

Le stress déprime le système immunitaire. Le stress peut prendre la forme de dépression, d'anxiété ou de panique. Il peut également être sous la forme de la fatigue due au manque de sommeil et l'effort physique prolongé. Lorsque vous êtes chroniquement stressé, votre cerveau les signaux du corps à produire des hormones de stress. Ces hormones tremper le système immunitaire, ce qui nuit à sa capacité à lutter contre les substances étrangères qui peuvent être nocifs pour le corps. Les personnes dont le système immunitaire est constamment sous stress sont incapables de répondre à la maladie rapidement et sont plus susceptibles de contracter des infections virales et bactériennes.
Un fonctionnement du système immunitaire se traduit par des symptômes tels que fièvre, perte de poids, des douleurs physiques et la fatigue. Par exemple, ceux qui sont infectés par le virus de la grippe éprouvent souvent des symptômes tels que fièvre, frissons, maux et douleurs. Ceci est la preuve du système immunitaire de l'organisme à combattre l'infection.
Il est possible pour le corps à produire trop peu d'hormones de stress, ce qui inhibe le système immunitaire du corps à partir de la désactivation quand il n'a pas été nécessaire. Essentiellement, ce dysfonctionnement du cerveau indique au système immunitaire à continuer le combat quand il n'y a rien à battre, autre que le corps lui-même. Il peut en résulter des troubles du système immunitaire, telles que le lupus et l'arthrite rhumatoïde.

Des études menées par l'Université de Wisconsin-Madison ont révélé que de très jeunes enfants qui sont exposés au stress peuvent avoir des troubles du système immunitaire pour le reste de leur vie. Ces enfants sont souvent sujets à des violences physiques ou des périodes d'isolement d'autres personnes, comme dans les orphelinats. Les scientifiques croient que malgré un changement dans leur environnement, les corps de ces enfants continuent à répondre au stress pour des raisons physiologiques. Cela est dû au fait que le système immunitaire est pas préréglé à la naissance, plutôt qu'il continue à se développer dans les premières années de la vie d'une personne.


Articles Liés