SLA de début précoce

SLA de début précoce

La SLA est une maladie avec des symptômes similaires à d'autres maladies, et les premiers signes peut sembler si petit et insignifiant, ils sont faciles à oublier. La maladie, cependant, est progressive et mortelle.

Description


SLA, également connue sous le nom de maladie de Lou Gehrig, est synonyme de la sclérose latérale amyotrophique. Il est une maladie neurodégénérative qui attaque les cellules nerveuses dans le cerveau et la moelle épinière. Lors de la progression de la SLA, elle se traduit par une paralysie et finalement la mort.

Les symptômes physiques


Les premiers symptômes de la SLA sont habituellement une faiblesse musculaire dans les bras, les mains ou les jambes ainsi que dans les muscles utilisés dans le discours, à avaler ou à respirer. Muscles peuvent se contracter et crampe, en particulier dans les mains ou les pieds. Une personne peut avoir la parole ou difficulté projeter sa voix "épais".

Symptômes comportementaux


Premiers symptômes de chaque patient SLA sont différents. Une personne peut trébucher sur les bords de tapis, ont du mal à monter ou descendre des escaliers, il est difficile de trouver le bouton d'une chemise, escamoter son discours ou être très fatigué.

Statistiques Onset


Selon EvenBetterNow.com, 60 pour cent des patients atteints de SLA commencer avec une faiblesse musculaire. Vingt-cinq pour cent commencer par la parole et des difficultés respiratoires. Environ 50 pour cent ont des symptômes initiaux dans leurs bras, et 25 pour cent présentent des symptômes initiaux dans leurs jambes.

Diagnostic


ALS peut être difficile à diagnostiquer car ses symptômes ressemblent à la sclérose en plaques, le VIH, la maladie de Lyme et d'autres maladies. Une série de tests aide à diagnostiquer la SLA, y compris le travail de sang, un électromyogramme (un test qui mesure les signaux électriques dans les muscles), le test respiratoire et une biopsie musculaire.


Articles Liés