Les signes de l'alcoolisme chez les étudiants du Collège

Les signes de l'alcoolisme chez les étudiants du Collège

Collège est souvent un endroit où les règles et les lignes directrices sortir par la fenêtre. Les étudiants acquièrent la liberté et l'indépendance qu'ils ne disposaient pas auparavant tout en vivant sous le toit de leurs parents. Couplé avec les parties et les événements alcoolisées, l'environnement de la consommation est très répandue au collège. Si vous êtes inquiet que vous ou quelqu'un que vous connaissez a peut-être en train de béquille aux tendances alcoolisées, assurez-vous de demander de l'aide si vous remarquez ces signes.

Négliger responsabilités


Après une grande soirée, les gens ont souvent un peu de gueule de bois. Toutefois, si les sorties répétées d'un élève de collège commencent à interférer avec la vie quotidienne, cela est un signe qu'il pourrait y avoir un problème. Négligeant plusieurs reprises responsabilités cause de l'alcool est un signe de l'alcoolisme. Un étudiant peut commencer manquant classe à plusieurs reprises ou de ne pas tourner dans les affectations. Un étudiant va commencer à exécuter mal en classe ou flunking classe et commencer à sauter engagements comme les anniversaires ou les événements de votre ami qui sert à avoir un sens pour lui à cause de la gueule de bois constants. Quand un élève commence à vérifier sur la vie, quelque chose est définitivement faux.

L'abus d'alcool


Si un étudiant commence à consommer de l'alcool dans des situations qui sont physiquement dangereux, ceci est un autre signe de l'alcoolisme. L'alcool au volant, une autre forme d'exploitation des machines tout en buvant ou mélange d'alcool avec des médicaments de prescription des abus de l'alcool qui mettent en évidence l'imminence alcoolisme.

Problème juridique


Quand un élève commence à poser des problèmes juridiques font à sa consommation d'alcool, l'alcoolisme est la cause. Mise chassés des salles de dortoir pour provoquer la violence, d'être arrêté par la sécurité du campus, en participant à la conduite en état d'ébriété et désordonnée, verbalement ou physiquement abuser des enseignants, des pairs ou des agents de police et d'encourir les infractions de conduite comme DUIs et le SIEP sont toutes les instances qui, lorsqu'il est répété souvent, signaler l'alcoolisme.

Exacerbation


Un autre signe de l'alcoolisme est si un étudiant continue à boire même si cette consommation d'alcool a des effets néfastes sur les relations. Par exemple, si la petite amie d'un étudiant de petit ami serait contrarié si un étudiant finit par boire avec des amis, mais l'étudiant décide de boire de toute façon, cela peut être un signe de l'alcoolisme.

Tolérance accrue


La tolérance est un signe d'alerte majeur de l'alcoolisme. Les étudiants du Collège qui ont à boire beaucoup plus que par le passé à se sentir "bourdonnaient" montrent des signes croissants de tolérance, ce qui est un signe d'avertissement de l'alcoolisme. Quand un étudiant doit boire plus à le fût partie, fonction de frat ou pour une nuit standard sur la ville avec des amis afin d'obtenir le sentiment ivre, cela signifie une plus grande tolérance se produit. Au fil du temps, un étudiant de descendre le chemin vers l'alcoolisme devra grandes quantités d'alcool à ressentir les mêmes effets qu'il a utilisé pour de petites quantités.

Retrait


Les symptômes de sevrage sont un autre signe d'alerte majeur de l'alcoolisme. Si un étudiant a besoin d'un verre le matin pour stabiliser la secoue ou si elle éprouve l'anxiété ou la nervosité, des tremblements, des sueurs, nausées, vomissements, insomnie, dépression, irritabilité, maux de tête, perte d'appétit ou la fatigue, ceux-ci peuvent être des symptômes de sevrage. Bu crée une dépendance du corps à l'alcool, et les symptômes de sevrage surviennent lorsque la personne ne prend plus la substance.


Articles Liés