La prévention des AVC à base de plantes

Strokes sont souvent causés par des caillots sanguins, qui peuvent se former dans les artères du cerveau ou Voyage au cerveau d'ailleurs dans le corps. Une des méthodes les plus en vue de prévenir les perturbations du flux sanguin vers le cerveau, ce qui conduit à un accident vasculaire cérébral, c'est-à empêcher la coagulation du sang excessive. Il existe plusieurs remèdes à base de plantes disponibles qui ont des propriétés anticoagulantes et peut donc réduire le risque d'accident vasculaire cérébral.

Ail


L'ail est un agent anticoagulant puissant et est utile dans la prévention de l'AVC ischémique. Les personnes qui utilisent l'ail pour prévenir un accident vasculaire cérébral peuvent bénéficier de ses propriétés en prenant les capsules d'ail. Utilisation de l'ail dans la cuisine peut aussi être bénéfique, mais il peut être difficile d'ingérer suffisamment de l'ail pour obtenir un résultat cohérent.

Saule


L'écorce de saule a les mêmes propriétés anticoagulants comme l'aspirine, qui est couramment utilisé comme une mesure de prévention de l'AVC. Pour prévenir les caillots qui pourraient conduire à un accident vasculaire cérébral, cette plante doit être pris dans une petite dose sur une base quotidienne. Utilisation de l'écorce de saule séché pour brasser un thé, ou l'ajouter à un autre mélange de thé à base de plantes, sont des moyens typiques de préparation.

Gingembre


Le gingembre est une plante qui agit pour aider à prévenir les AVC de plusieurs façons. Tout d'abord, le gingembre agit pour prévenir les caillots sanguins. En outre, le gingembre aide à stimuler la circulation sanguine par les muscles autour des vaisseaux sanguins se détendre. Enfin, il abaisse le taux de cholestérol, ce qui peut aider à prévenir rétrécissement des artères et de réduire le risque d'AVC de l'individu.

Mesures supplémentaires


Beaucoup de remèdes à base de plantes supplémentaires existent pour la prévention des AVC, y compris le ginkgo biloba, qui améliore la circulation sanguine et empêche la coagulation. Le curcuma, un ingrédient qu'on retrouve au curry, est une autre herbe qui empêche la formation de caillots sanguins et contribue à la prévention des AVC. L'huile d'onagre abaisse la tension artérielle et empêche la coagulation ainsi. Enfin, l'aubépine est une plante qui ralentit le durcissement des artères, ce qui peut contribuer au risque d'accident vasculaire cérébral.

Considérations


Avant d'utiliser des remèdes à base de plantes, les personnes qui sont à risque d'un AVC devraient consulter un médecin afin de s'assurer que les herbes ne seront pas causer des problèmes supplémentaires. Les plantes médicinales peuvent interagir avec over-the-counter et les médicaments d'ordonnance, de sorte qu'un médecin doit évaluer toutes les interactions possibles avant de les utiliser. En outre, les personnes qui sont à risque d'un AVC hémorragique doivent éviter toute utilisation des herbes ou des médicaments pour éclaircir le sang.


Articles Liés